Suivre les indicateurs de génération prévisionnelle de trésorerie et professionnaliser la communication financière

Home/Suivre les indicateurs de génération prévisionnelle de trésorerie et professionnaliser la communication financière

Toute l'actualité en direct
Le Blog !

ACA expert en gestion de flux et spécialiste des processus de gestion.

Suivre les indicateurs de génération prévisionnelle de trésorerie et professionnaliser la communication financière

Interview de Yann FEJAN, utilisateur Cash Modeling

Carte d’identité de Cenexi

Groupe industriel européen de façonnage pharmaceutique

Le groupe CENEXI, détenu par la Holding Phinex, est constitué de 3 filiales. Cenexi et Cenexi Services, situés en France, et une filiale en Belgique Cenexi Laboratoires Thissen, acquis en 2012. Ce groupe, spécialisé dans le façonnage pharmaceutique, travaille avec des laboratoires mondiaux qui lui confient la fabrication de leurs médicaments.

En 2014, l’effectif du groupe est d’environ 1 000 personnes et le chiffre d’affaires se monte à 120 millions d’euros.

Yann Fejan, Contrôleur Financier Groupe

Yann Fejan, Contrôleur Financier Groupe depuis plus d’un an, a passé six années comme Responsable Comptable de Cenexi.

Il connaît bien les sous-jacents de la communication auprès des partenaires financiers, du fait de la situation en LBO du groupe. Il faut une communication régulière et fréquente. Elle doit mettre l’accent sur des éléments non seulement comptables, mais aussi financiers, tels que la génération de prévisionnel de trésorerie.

Il s’est livré à un entretien sur l’utilisation de l’application Cash Modeling pour produire ses analyses autour de la trésorerie du groupe.

Le contexte de Cenexi 

Professionnaliser la communication du groupe auprès des partenaires financiers

Avant d’utiliser Cash Modeling toute la trésorerie était gérée sur tableur ! A la fois le quotidien et, une fois par an, la prévision de trésorerie sur 12 mois par rapport au budget.

Pourquoi avoir quitté un modèle sur tableur ?

Tout simplement, pour renforcer la fiabilité de nos prévisions ! Nous souhaitions présenter à nos partenaires financiers un process de prévision qui s’appuie sur un outil connu, et qui soit plus professionnel qu’Excel. La deuxième raison, c’est que Cash Modeling permet d’appréhender relativement facilement la notion d’intra groupe. Et d’avoir une vision de la trésorerie Groupe beaucoup  plus fine.

Pour être très honnête, quand j’ai vu l’outil Cash Modeling, je ne me suis pas posé de question !

Quels sont les principaux bénéfices de Cash Modeling ?

  • Une philosophie proche d’Excel

Le modèle de prévision de cash proposé par Cash Modeling est conçu dans la même philosophie que tout ce que j’avais mis en place auparavant sur Excel. Cela me permettait de ne pas changer mes habitudes de fonctionnement.

  • Une mise en place très rapide

La mise en place s’est faite très rapidement, je pense en moins d’un mois. En effet, la partie la plus longue à concevoir, qui est le débouclage via des statistiques des entrées et sorties de cash, la définition des règles de trésorerie, était déjà prête dans mes fichiers Excel. J’avais juste à donner mes tableaux au consultant CashSolve.

  • Un modèle collaboratif

Aujourd’hui, nous sommes 4 utilisateurs sur Cash Modeling. Le Responsable Comptable France, le Directeur Financier de la Belgique, le Directeur Financier France et moi-même. Donc la totalité des sociétés est gérée sur l’outil et, à partir de maintenant, dès qu’une société ou un établissement secondaire sera acquis, on l’intègrera dans Cash Modeling.

  • Une mise à jour aisée des prévisions

Aujourd’hui, nous établissons une prévision annuelle et une mise à jour tous les mois, par intégration des balances définitives du mois et des nouveaux échéanciers clients/fournisseurs, impôts/taxe  et investissements. La mise à jour de la prévision de trésorerie fait donc partie de notre process mensuel de reporting financier.

Pour conclure ?

« Avec Cash Modeling, nous sommes en mesure de présenter à nos partenaires financiers des prévisions de trésorerie qui s’appuient sur un outil reconnu, avec un process fiabilisant bien plus structuré et sécurisé qu’Excel. »

Retrouvez en vidéo le témoignage de Yann FEJAN :