Les enjeux du trésorier dans une période de fortes incertitudes

Home/Les enjeux du trésorier dans une période de fortes incertitudes

Toute l'actualité en direct
Le Blog !

ACA expert en gestion de flux et spécialiste des processus de gestion.

Les enjeux du trésorier dans une période de fortes incertitudes

Les défis et enjeux du trésorier dans une période de fortes incertitudes

Tandis que nous entrons dans une période de récession globale de l’activité économique, dont l’ampleur et les conséquences ne peuvent pas encore être bien appréhendées, le problème de la gestion de l’incertitude s’impose plus que jamais aux entreprises. Ainsi, comme lors de la crise de 2008, le rôle spécifique du trésorier est particulièrement mis en valeur, et son statut est sans doute amené à évoluer définitivement.

La mise en place de mesures efficaces

En période de fortes incertitudes, le manque de liquidité figure parmi les conséquences les plus à craindre. Le trésorier voit ainsi son rôle évoluer vers celui de stratège financier à part entière, et ses liens avec la direction financière s’en trouvent fortement renforcés. Ce phénomène est particulièrement présent au sein des entreprises réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 80 millions d’euros où les flux sont habituellement d’une quantité importante. Le trésorier devient alors un tacticien dont le rôle est prépondérant dans la gestion des risques et ses prévisions essentielles pour la mise en place de la stratégie générale.

1.Visibilité sur les financements & plan prévisionnel

Quelle que soit la taille de l’entreprise, la visibilité des financements internes comme externes, sera plus que jamais vitale dans les semaines et mois à venir. Que ces financements soient à court, moyen ou long terme, ils doivent faire l’objet d’une planification sans faille.

Dans de telles circonstances, il est plus que jamais capital de mettre en place un solide plan prévisionnel comprenant plusieurs scénarios. Ce plan prévisionnel doit être aisément adaptable à très court terme. Il doit aussi comporter une structure budgétaire sur 12 mois glissants.

2. Surveiller ses indicateurs : un des enjeux du trésorier

Pour mener à bien cet objectif, le trésorier a tout intérêt à recourir aux indicateurs les plus solides. Il surveillera le Cash Flow d’exploitation, afin de constamment garder un œil sur la Capacité d’Auto-Financement (CAF). De même, pour le Besoin en  Fonds de Roulement (BFR), qu’il pourra chercher à réduire par l’intermédiaire des échéanciers fournisseurs et relances clients.
Enfin, il ne faut pas oublier l’indicateur indispensable qu’est l’EBITDA. Il situe l’entreprise par rapport à ses concurrents et permettra surtout de différencier les méthodes de prévisions « directes » et « indirectes ».

La vision fiable de la situation financière de l’entreprise,  l’accès aux différentes données, et une mise à jour continue des informations sources sont les enjeux vitaux du trésorier.

Une période de dangers (et d’opportunités !) pour le trésorier

1.Décloisonner les services

Les risques financiers inhérents à la période étant difficilement maîtrisables, le trésorier ne doit pas travailler seul. Une occasion pour lui de communiquer avec les équipes opérationnelles et de mettre en place des projets communs avec la direction financière. Il doit naître de cette collaboration un décloisonnement entre les services visant à mettre en place une structure unique et transverse.

Le trésorier aura alors accès à des données aussi bien comptables que budgétaires. Il pourra alors affiner ses prévisionnels (TFT Direct et TFT indirect).

2. Maîtriser les risques : le trésorier doit redoubler de vigilance

Grâce à cette fiabilité et cette cohérence des données, le trésorier pourra connaître avec exactitude sa position face aux différents risques de marché : risques de change, de taux et de matière première notamment. 

Force est aussi de constater que durant les temps de crise, on observe un accroissement général de la fraude. Dans l’Hexagone, l’exemple le plus frappant de ce phénomène est sans doute la dernière escroquerie aux faux fournisseurs. Elle aura coûté 6,6 millions d’euros à une coopérative pharmaceutique de Rouen, qui souhaitait commander des gels hydroalcooliques. Ainsi, la précipitation et l’abaissement de la vigilance en période d’incertitude sont les pires ennemis du trésorier…Lui qui est en première ligne pour sécuriser les flux de liquidités de son entreprise.  

Cette période, a priori anxiogène, peut ainsi être une bonne opportunité de remettre en question certaines méthodes, et de construire un pilotage du cash plus précis et plus performant.  

Durant cette période de crise, les enjeux du trésorier vont donc bien au-delà du simple cash management. Le trésorier devient le principal garant de l’équilibre financier de son entreprise : un défi de taille qu’il s’agit désormais de relever pour surmonter la crise actuelle !

Trésoriers, vos enjeux sont notre préoccupation ! 

  • Vous souhaitez piloter votre cash avec une visibilité claire et fine ?
  • Arbitrer sur vos financements ?
  • Limiter vos risques ?
  • Suivre au plus près les « bons » KPI ?

Exceptionnel : ACA met à disposition gracieusement la solution CashSolve jusqu’au 30/06/2020 pour aider les entreprises à traverser cette période d’incertitude…

Faites votre demande en écrivant à marketing@aca.fr

Je souhaite une démo